isolation thermique

L'énergie la plus propre et la moins chère reste celle qu'on n'a pas à consommer. En ce sens la diminution des pertes thermiques de l'enveloppe d'un bâtiment représente un investissement indispensable, autant d'un point de vue économique qu'écologique. La réglementation thermique RT2000 en France s'en fait l'écho.

Les parois - murs et vitres - non isolées, et donc froides par “contact” avec l'air extérieur, provoquent des sensations d'inconfort. Une bonne isolation supprime cet “effet paroi froide”. Les espaces à proximité des parois deviennent ainsi “utilisables”. Enfin, l'isolation thermique permet souvent d'améliorer l’isolation acoustique. source: ADEME

Réglementation

Comment s'isoler

Ventilation

Matériaux

Inertie thermique

L'inertie thermique représente la capacité d'un bâtiment à lisser les variations de température extérieures pour assurer des conditions plus agréables à l'intérieur. Une maison à forte inertie sera fraiche en été car elle delivrera la fraicheur emmagasinée pendant la nuit aux heures les plus chaudes de la journée.
L'exemple extrême de bâtiment à forte inertie est une cave enterrée qui elle gommera jusqu'aux variations de température annuelles.

En contrepartie un bâtiment à forte inertie peut se révéler très dur à chauffer dans le cas d'une occupation par intermitence.
l'inertie la plus faible est obtenue en isolant par l'intérieur, alors que les bâtisses à forte inertie auront des murs épais éventuellement isolés par l'extérieur.

Laurent FABAS Conseil
4, rue d'Amsterdam 11100 Narbonne Tel: 04 34 44 70 13