Se connecter

En plus des télévisions et téléphones, un nombre croissant de logements sont raccordés à internet, voire équipés de home cinéma.

Cette invasion du multimédia dans nos vies se traduit souvent par une multitude de fils différents et incompatibles entre eux courant à travers les pièces équipées.

Comme un logement évolue au cours de sa vie qui dure d'ailleurs plus que le temps d'obsolescence des technologies, il serait ruineux de mettre en place de nouveaux cablages dédiés, en plus du cablage coaxial de la télévision et du cablage du téléphone, qui permette des réarrangements des pièces.

Aujourd'hui, deux grands types solutions sont en train de se développer.

La wifi et le sans fil

Une solution évidente pour éliminer les fils consiste à utiliser les ondes radios, les infrarouges ou les ultrasons.

Sans entrer dans la polémique sur la nocivité des ondes en cas de forte exposition, le principal défaut de ces solutions est le manque de sécurité.

En effet, dans le cas de la wifi par exemple, vos voisins voire tout votre immeuble va être baigné dans vos ondes. Hors le système de protection le plus répandu peut facilement être percé par n'importe quel pirate amateur. Ainsi vos données personnelles peuvent être interceptées très facilement.

Mais il ne faut pas rejeter cette option pour autant, elle présente des avantages indéniables de simplicité d'installation et de facilité d'utilisation. D'autant plus que la rapidité avec laquelle votre protection "WEP" peut être percée dépend de la quantité d'information que vous échangez. pour atteindre plusieurs mois pour une personne utilisant peu internet.

Mais même en faisant un usage intensif des ondes, un cablage "courant faible" reste indispensable.

Le câblage universel

Dans un salon, la position de la télévision est fixé par la position de la prise de télévision. Et ainsi l'ensemble de la configuration du salon en découle.

On ne peut mettre de téléphones que là où celà a été prévu lors de la conception ou la réhabilitation du logement.

L'idée serait de n'avoir plus qu'un seul type de prises qui pourraient servir tour à tour de prise de télévision, de prise de téléphone, de prise pour un réseau informatique interne, ou de n'importe quelle type de prise de commande ou d'échange d'informations qui pourrait se développer dans les années à venir, au gré des envies des occupants et de l'aménagement intérieur du logement.

&La solution qui se développe aujourd'hui est basée sur les prises de type RJ45 popularisées par les réseaux Ethernet.

Un tableau de distribution situé généralement à côté de l'armoire électrique permet d'affecter chaque prise à son usage du moment et d'en changer par une simple permutation de cables.

Cette solution a l'avantage de préparer le bâtiment à toute évolution des technologies, et de permettre une infinité de réarrangements de son logement.

Il s'agit donc d'une infrastructure destinée à durer aussi longtemps que le bâtiment lui même, peu importe quel type de signal on transporte à travers ces fils.

Et la domotique?

Si le développement de ces techniques de connexion continue au rythme actuel, l'introduction de matériels permettant notament la régulation automatique du chauffage ou des volets roulants devrait se faire de lui même, profitant du moteur des télécommunications et du divertissement pour faire des économies d'énergie.

Laurent FABAS Conseil
4, rue d'Amsterdam 11100 Narbonne Tel: 04 34 44 70 13